mercredi 10 octobre 2012

La drague à la Tunisienne

Encore une fois, la même scène obscène. Il faut dire qu'en tant que "femelle", je vis cette scène chaque jour, plusieurs fois par jour même, alors je ne comprends pas pourquoi ça continue à m'offusquer.
Franchement, à mon âge et vu le nombre de fois que j'ai vécu ou assisté à cette scène je devrais m'habituer.
Alors, je vous décris une scène typique et très représentative de ce quotidien. La drague à la Tunisienne: Je m’apprêtes à passer à côté d'un groupe de mecs ou des "7itistes" comme les a si bien nommés Falleg. Arrivée à leur niveau, j'entends (1) "حوووتة ما نعملوا شي؟" et (2) "مانتعرّفش عليك ماللّوطة؟". Je continue mon chemin sans les regarder et dès que je les dépasse, on me lance (3) "ماتحڨرنيش راني نشيخك", encore quelques pas et j'entends (4) "ربّك قحبة مسخة وتحقر فينا؟"

A chaque fois, cette scène me fait penser à deux choses.

* 1er point: Qui a expliqué aux garçons qu'une réplique telle que (1) "حوووتة ما نعملوا شي؟" ou alors (2) "مانتعرّفش عليك ماللّوطة؟" donnerait envie à la fille de connaître le garçon en question? et pensent-ils vraiment qu'une fille va les répondre? pour dire quoi? (5) "إي نجموا نعملوا واحد" ou (6) ""تعرّف عليّا مالبلايص الكل"
Pourquoi draguer en évoquant le sexe, pensent-ils que ça va plus nous motiver et donc après avoir dit non merci si on entend (3) "ماتحڨرنيش راني نشيخك" on va revenir pour dire (7) "آآه أوكي هيّا مالا"
Un garçon, quel qu'il soit, peut tenter sa chance auprès de n'importe quelle fille, après c'est une question d'attirance, de disponibilité, d'humeur et de circonstances... mais au nom de tous les dieux, tenter sa chance ne veut en aucun cas dire l'agresser avec un langage aussi répugnant...
Bon, évidemment je ne suis pas si conne et je comprends très bien que ces mecs là savent très bien que la fille ne va pas répondre, ne va même pas les regarder. Je sais aussi que initialement, ils ne cherchent même pas à faire connaissance avec la fille autrement ils seraient vraiment très bêtes... mais alors pourquoi le font-ils? juste pour finir par dire à la fille (8) "قحبة"... dans quel but?
Est ce de la misogynie? un sentiment d'infériorité? Se disent-ils je ne pourrai jamais avoir cette fille donc autant l'insulter?

*2ème point: Pourquoi quand le Tunisien moyen pense à insulter une fille, et pour lui faire le plus de mal il la traite de prostituée? pense-t-il vraiment que le pire qui puisse arriver à une femme c'est de se prostituer? Bon j'irai même jusqu'à dire que la prostitution est un métier, il est clair que la majorité des femmes qui l'exercent sont contraintes de le faire pour une raison ou une autre, qu'elles le vivent mal même... mais elles au moins ne commettent pas de crimes, ne font pas de mal aux autres, ne sont pas vulgaires et insultantes. La prostitution est aussi un mal nécessaire dans la société, mais en aucun cas c'est une insulte. Alors très chers messieurs, en ce qui me concerne vous pouvez me traiter de prostituée, ça reviendrait exactement à me traiter de graphiste... parmi les prostituées, il y a des femmes en or, le genre de femmes qui apprendrait aux meilleurs d'entre nous le vrai sens de l'honneur.

11 commentaires:

  1. J'aime bien l'intro et le 1er point ...
    Par contre, je pense que selon la loi des grands nombres, une phrase d'approche du genre " 7outa, mana3mlou chay ?" peut servir ( à la marge) à "break the ice"

    RépondreSupprimer
  2. break the ice? t'as déjà eu un bon résultat avec ce genre de phrase toi?? :))

    RépondreSupprimer
  3. "Poisson, on fait qqe chose ? "
    Ca passe mal en francais :p

    RépondreSupprimer
  4. lé 3ad "Poisson on ne fait rien??"
    na7ki quand t'es à Tunis :)

    RépondreSupprimer
  5. non, j'ai le permis ...
    Je passe à la drague motorisée :)

    RépondreSupprimer
  6. Dans une Tunisie à la sauce Hollywoodienne:

    Halle Berry (alias CatWoman) se fraie un chemin en "Sefsari" dans le centre ville pollué de Tunis. Un type lui lance : "حوتة ... شنحوالك من اللوطه ؟"

    En un mouvement deux temps, Halle Berry défait son "Sefsari" et forte de son savoir-faire en arts martiaux, plaque le gus par terre et le prend dans l'étau d'une clef impossible à défaire.

    La tête coincée entre ses cuisses le type l'entend lui lancer: "Alors t'en penses quoi ? Dis-moi surtout si tu trouves que ça ne sent pas assez le poisson, je me ferais un plaisir de te larguer sur les étales d'un poissonnier du Marché Central ..."

    Ne ratez pas le prochain : "هاهي بدنك باهي !" avec Brigitte Nielsen :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @los-pistoleros-de-Tunez: ça ça serait cool :)

      Supprimer
  7. ذكرت أنهم جماعة تحت الحيط يعني تنتظري باش يحكي بلغة الشعراء وإلا الضامرين؟ تأكدي أنو لو وقفت مع واحد منهم وحكيت معاه يلبو العرق ويضيع فيها ويحكي معاك بلغة أختي وووو. هي نظرية الكلب اللي تعني أنو ينبح من الخوف موش من الشجاعة
    المهم موش من حقك تكون جميلة باش ما تسمعش الكلام هذا هههههههههه
    زعمة يقول الكلام اللي تقال لوحدة عفشة؟ ما نضنش.
    هههههههه
    تعرف زعمة وقت طفلة تبزنس على طفل شنوة تنجم تقلّو ههههههه
    حبيت شوية فدلكة فقط صديقتي
    دمت رائعة

    RépondreSupprimer
  8. يا باخوس خمّمت فيها لحكاية.. قلت إي علاش ما نبداش شادّا حيط واللّي يتعدّا مانرحموش :) آما آش باش نقلّو؟ "ڨُُطّوس ما نعملوا شي؟".. على كل تو نزيد نخمّم في شنوّة إنّجّم نقول آما الكلمة اللّي باش نسب بيها موجودة.. الطفلة يعايروها بقحبة والرّاجل بميبون
    Donc le tort de la femme c'est la fréquence de son activité sexuelle et celui de l'homme est son orientation sexuelle
    Merci pour ta fidélité mon ami c'est toujours un plaisir pour moi :)

    RépondreSupprimer
  9. Dommage qu'on ne lise pas l'arabe, le sujet nous intéressait...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @lesbridgets.com:

      (1): littéralement ça donnerait "poisson, on ne fait rien", ici le poisson est la fille, peut être est ce en rapport avec la pêche.
      (2): "je ne peux pas connaître ta moitié inférieure?"
      (3): "ne me sous estime pas, je peux t'envoyer au septième ciel"
      (4): "tu es une sale putain et tu ne me calcule pas"
      (5): en réponse à (1) la fille dirait, "oui on peut faire l'amour"
      (6): en réponse à (2) la fille dirait, "tu peux connaître tout mon corps"
      (7): en réponse à (3) la fille dirait, "ah ok dans ce cas allons-y"
      (8): pute

      j’espère qu'avec cette traduction ça va mieux :)

      Supprimer